Votre agence digitale spécialisée dans l'immobilier d'investissement : LMNP, Nue-Propriété et SCPI

Lots

Louer

Viager

Programmes

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Pour redonner vie à leurs façades, les Brestois misent sur les couleurs

Publié le

En mars dernier, le maire de Brest avait proposé aux propriétaires de leur verser une aide financière pour qu’ils colorent leurs façades. Dix mois plus tard, voici le résultat.

Être payé pour repeindre sa façade. C’est la proposition pour le moins insolite du maire de Brest faite à ses administrés il y a un peu moins d’un an. L’édile s’était engagé à verser une subvention forfaitaire de 700 euros par maison et de 1400 euros pour un immeuble composé d’au moins deux logements. Une prime de 100 euros est allouée à chaque propriétaire en cas de demande conjointe faite par deux propriétaires mitoyens. Une somme identique leur est versée s’ils effectuent eux-mêmes les travaux. «Sachant, par exemple, qu’un ravalement d’immeuble coûte entre 2000 et 3000 euros par logement, la mesure est incitative», explique Reza Salami, adjoint au maire de Brest, en charge de l’urbanisme et de la recherche.

 

Dans un premier temps, la mairie avait ciblé sept secteurs (dont voici la liste). Puis elle a élargi ce dispositif aux habitants d’autres rues. «Nous validons avec les propriétaires et un(e) coloriste les couleurs retenues, sachant que le(a) coloriste apporte des idées pour garder une harmonie de l’ensemble», poursuit l’élu. Pour chacun des quartiers de la ville, la mairie met à disposition des propriétaires des nuanciers. «Un beau ravalement permet d’animer les façades, rappelle la mairie. Encore faut-il choisir les bonnes teintes, leur saturation, leur mariage. Ce choix dont prendre en compte l’environnement et le voisinage du bâtiment».

 

Dix mois plus tard, une vingtaine d’habitants a répondu positivement à la proposition de la Ville de Brest. Au total, plus de 33.000 euros de subventions leur ont été alloués, soit environ 1400 euros par propriétaire. Voici ci-dessous quelques exemples de façades colorées.

 

Source : Guillaume Errard : Le Figaro

 

ASTRE IMMOBILIER