Votre agence digitale spécialisée dans l'immobilier d'investissement : LMNP, Nue-Propriété et SCPI

Lots

Louer

Viager

Programmes

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

INVESTISSEMENT LOCATIF : VOICI LES PLAFONDS DE LOYERS 2019 POUR LE PINEL ET LE DENORMANDIE

Publié le

Avis aux particuliers qui envisagent de réaliser un investissement locatif en 2019 ! L’administration fiscale vient de publier les nouveaux barèmes - plafonds de loyers et de ressources de locataires - à respecter pour être éligible au fameux dispositif d’investissement locatif Pinel et à son pendant dans l’ancien : le Denormandie, qui vient tout juste d’entrer en vigueur.

Concernant le Pinel tout d’abord - qui, pour rappel, vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt dès lors que vous achetez pour louer dans le neuf (*) - les baux signés ou renouvelés en 2019 devront respecter les plafonds de loyer suivants :

  • 17,17 euros le mètre carré à Paris et dans les communes de la petite couronne (zone A bis)
  • 12,75 euros le mètre carré dans les villes de plus de 250.000 habitants (zone A)
  • 10,28 euros dans les communes de 50.000 à 250.000 habitants (zone B1).

Depuis le 1er janvier 2019, il n’est plus possible de réaliser d’investissement en Pinel dans les zones rurales (B2 : moins de 50.000 habitants, C : le reste du territoire). Toutefois, si vous avez déjà réalisé une opération dans ces territoires ces dernières années, vous devrez respecter un plafond de loyer de 8,93 euros le mètre carré en cas de renouvellement de bail en 2019.

Plafonds de loyers pratiqués, en euros par mètre carré et par mois (en métropole)

Zone A bis Zone A Zone B1 Zones B2 et C
17,17 euros 12,75 euros 10,28 euros 8,93 euros

Notez également que l’administration fiscale a légèrement réhaussé les plafonds de ressources des locataires que vous êtes en droit de loger, afin de bénéficier de la réduction d’impôts. Le tableau ci-dessous liste les niveau de ressources maximum autorisés, par ménages et par zones.

Plafonds de ressources annuelles des locataires (en métropole)

  Zone A bis Zone A Zone B1 Zones B2 et C
Personne seule 38.236 euros 38.236 euros 31.165 euros 28.049 euros
Couple 57.146 euros 57.146 euros 41.618 euros 37.456 euros
Personne seule ou couple ayant une personne à charge 74.912 euros 68.693 euros 50.049 euros 45.044 euros
Personne seule ou couple ayant deux personnes à charge 89.439 euros 82.282 euros 60.420 euros 54.379 euros
Personne seule ou couple ayant trois personnes à charge 106.415 euros 97.407 euros 71.078 euros 63.970 euros
Personne seule ou couple ayant quatre personnes à charge 119.745 euros 109.613 euros 80.103 euros 72.093 euros
Majoration par personne à charge à partir de la cinquième 13.341 euros 12.213 euros 8.936 euros 8.041 euros

Les mêmes barèmes de loyers et de ressources s’appliquent au “Denormandie”. Pour ceux qui n’en auraient pas encore entendu parlé, ce nouveau dispositif d’investissement locatif a été lancé pour soutenir la réhabilitation des centre-villes faisant l’objet d’une opération de réhabilitation. Calqué sur le Pinel, il offre un coup de pouce fiscal (*) aux particuliers qui achètent une logement ancien dégradé, en vue de le réhabiliter et de le mettre en location. Pour ce faire, les travaux engagés doivent correspondre à au moins 25% du coût total de l’opération (achat du bien et travaux), ce dans les quelque 245 communes éligibles au dispositif.

Saint Nazaire, Ajaccio, Vichy… selon la zone où se situe la ville où vous souhaitez réaliser votre investissement, vous devrez donc vous reporter aux tableaux ci-dessus pour savoir quels locataires vous êtes en droit d’accueillir et quel loyer fixer.

(* Les dispositifs Pinel et son petit cousin le Denormandie, permettent d’obtenir une réduction d’impôt de 12% si vous vous engagez à louer sur 6 ans, de 18% si vous prolongez jusqu’à 9 ans, et même de 21% pour 12 ans de location. Pour chaque dispositif, la réduction d’impôt est plafonnée dans la double limite de 300.000 euros et de 5.500 euros le mètre carré).

 

Source : Capital Immobilier : Guillaume Chazouilleres

ASTRE IMMOBILIER